Emma Morin

Emma Morin

Formée au violon, à la danse, elle commence à travailler au théâtre avec Madeleine Marion, Dominique Frot et Christian Rist, dont elle est aussi l'assistante pour créer Le Studio Prosodique.

Invitée en résidence dans le cadre des rencontres pluridisciplinaires du Domaine de Kerguéhénnec, elle participe à différentes réalisations - pièces sonores, diaporama, expositions, films. Pour France Culture elle enregistre trois ateliers de création radiophonique consacrés à Dante, Tarkovski, et Le Corbusier.

En 2005, elle crée avec le danseur Sylvain Prunenec et Christian Rist, Rimbaud illuminations, fragments improvisés, puis s'engage avec le collectif KO.Com pour deux créations entre Marseille, le festival des Arts de Malte et Charleroi Danse.

Elle enregistre pour les compositeurs Mikael Nyvang (Te quiero, Vers l'arête) et Sébastien Roux Revers ouest. Avec Philippe Grandrieux elle tourne Grenoble, installation sonore et visuelle.

En 2007 elle rejoint le collectif Les Possédés dirigé par Rodolphe Dana pour la tournée du Pays Lointain de Jean-Luc Lagarce. Accueillie en résidence à La Fonderie/Le Mans elle y crée Listen to Me, une pièce avant les actes, de Gertrude Stein, pour ce, elle fonde avec Marc Pérennès Le cercle Nombreux.

Parallèlement, elle réalise pour l'artiste Julien Bismuth des performances tant corporelles que sonores (Galerie Valois/Paris 2009, CAC La ferme du Buisson/Noisiel), et propose une lecture d'Un léger défaut d'articulation de Stéphanie Chaillou.

En 2011 elle crée Nothing to do - textes de Pascalle Monnier. De 2011 à 2014 elle assiste Pierre Meunier à la dramaturgie de Du fond des gorges, et joue pour lui Molette de Molin Molette .

Récemment elle intervient en atelier au centre pénitentiaire de Nîmes, quartier des hommes, avec Poèmes de Samuel Beckett, et prépare la création du texte du sculpteur graveur Anton Prinner, La femme tondue.